Accueil     Maternité - Mères et enfants dans les arts d'Afrique
Maternité - Mères et enfants dans les arts d'Afrique

Maternité - Mères et enfants dans les arts d'Afrique


Bookmark and Share


€ 79.95

Code article: 9484

 

Maternité - Mères et enfants dans les arts d'Afrique
373 pages
Color photos
Hard cover
30 x 25 cm
2,669 kg
Français

Sur le continent africain, les images de mères et d'enfants dominent partout où les arts visuels sont valorisés, des sites d'art rupestre de l'Égypte et du Sahara aux arts contemporains d'Afrique du Sud. Déclinées dans une grande variété de matières - de la pierre au bois en passant par l'ivoire, les métaux, le perlage et même les tableaux - les images maternelles sont utilisées par tous, des gens du peuple aux rois, et animent pratiquement tout type d'objet fabriqué dans la région.
L'auteur, qui définit la maternité comme un phénomène à la fois biologique et culturel, part de notions évidentes de fertilité, de croissance et d'éducation pour étudier l'importance de la maternité dans la pensée, les rituels et la vision du monde, où les idées de communauté, de transformation et de régénération sont primordiales. Des formes artistiques évoquant ce thème ont été employées comme instruments d'une 'politique de maternité' depuis les temps les plus reculés jusqu'à l'heure actuelle - tant pour soutenir les dirigeants que pour accompagner le changement et même la contestation. Ces formes constituent aussi un élément crucial des autels et des sanctuaires, à la jonction entre ce monde et le surnaturel. À toutes les époques, les images de maternité sont porteuses de messages profonds et significatifs - bien au-delà de ce qui est visible à l'oeil nu.
Cet ouvrage insiste d'abord sur les arts anciens, dits 'traditionnels', réalisés principalement par et pour les hommes dans des systèmes sociopolitiques patriarcaux. Ces figures familières idéalisent et glorifient la maternité afin de maintenir le statu quo: au propre comme au figuré, la mère est placée sur un piédestal. Par contraste, des exemples plus récents, surtout dus à des femmes qui sont aussi des mères, abordent la maternité avec plus de réalisme et de subjectivité. Ces changements de paradigme sont explorés dans le dernier chapitre. Dans ces arts, femmes et enfants sont exposés à des risques comme la pauvreté, la maladie, la guerre, la violence domestique et le paternalisme, formes et significations évoluant des conventions idéalisantes du passé à un naturalisme accru, souvent assorti de commentaires sociaux et politiques mordants.